Annexe B : Méthodologie de la mise à jour des quotas des établissements

Méthodologie

La méthodologie utilisée pour établir les quotas des établissements pour les BESC Vanier de 2015-2016 à 2017-2018 se lit comme suit :

Tous les établissements doivent avoir reçu du financement des CRC (en plus d'être admissibles à un programme de doctorat) pour recevoir une allocation. Le financement au niveau du doctorat n'est pas requis; toutefois, on en tiendra compte dans le calcul, et il peut influencer le nombre d'allocations données à une université.

Quotas flottants

Le nombre de quotas des BESC Vanier est calculé sur une période de trois ans. Les quotas annuels sont déterminés en divisant les allocations totales par trois. Les quotas qui restent et qui ne sont pas divisibles par trois sont considérés comme des « quotas flottants » et peuvent être utilisés dans n'importe quelle année de la période de trois ans. Veuillez noter que les quotas flottants seront par défaut inclus dans le concours actuel; cependant, ceux-ci ne s'appliqueront que dans les situations où le nombre de mises en candidature excède le nombre de quotas pour l'année en question. Les exemples suivants décrivent comment les cibles annuelles sont calculées dans la période de quotas de trois ans.

  1. Exemple no 1 : L'Université A possède un total de 90 quotas sur trois ans : la répartition annuelle des quotas se ferait comme suit : An 1 : 30; An 2 : 30; An 3 : 30.
  2. Exemple no 2 : L'Université B possède un total de 32 quotas sur trois ans : la répartition annuelle des quotas se ferait comme suit : An 1 : 10; An 2 : 10; An 3 : 10, avec deux quotas flottants qui seront utilisés dans l'une ou l'autre des trois années.
  3. Exemple no 3 : L'Université C possède un total de deux quotas sur trois ans : la répartition annuelle des quotas se ferait comme suit : les deux quotas seraient flottants et ils pourraient donc être utilisés dans l'une ou l'autre des trois années.
Date de modification :